L’aérodrome est le décor central du film.

C'est un endroit qui nous est étranger, loin de notre quotidien, avec ses propres codes et des rituels techniques qu'on ne maîtrise pas. Il semble fragile par ses constructions en tôle où le vent vient s'engouffrer, et ses minuscules coucous sur ses terrains trop grands ; paysage étonnant avec ses immenses étendues plates et dégagées et ses engins peu familiers.

 

Les dimensions ne semblent pas adaptées à une activité humaine. On se sent tout petit. La lumière renforce cette impression : ces longues pistes complètement dégagées baignent le lieu dans une lueur imposante.

Tout transparaît dans ce décor : la fragilité des petits avions, le regard des spectateurs amusés, médusés, qui ne comprennent pas quelle tragédie individuelle se joue à chaque saut.

École de parachutisme Lyon-Corbas

Aérodrome de Corbas

Rue Clément Ader

69960 Corbas

FRANCE

Un film de Vincent Boujon